Suivez-nous !

Recherche

  /  Interview   /  Mylène, KOKON
illustratrice savoie talent linogravure mylene kokoon

Mylène, KOKON

Derrière Kokon se cache une designeuse et illustratrice de talent. Mylène vit en Savoie où elle intervient sur des projets divers et variés. Son large champ de compétences l’amène à travailler tant sur du design de produits que sur de la création graphique. La pluridisciplinarité fait partie de son fonctionnement jusque dans ses sources d’inspirations. Au début de chaque création, Mylène crayonne, modifie, décline. Des dizaines de croquis fleurissent, les discussions peuvent alors commencer !

 

« Mes croquis sont de fantastiques outils qui me permettent de créer du lien avec mes interlocuteurs et ces échanges m’inspirent. Et toujours dans une ambiance rassurante, conviviale et enthousiaste ! »

 

Son respect des différents savoir-faire, sa curiosité, son envie de participer à des initiatives vertueuses donnent du sens à son travail. Kokon a mis ses compétences au profit d’illustrations pour Repérage. Inspirée des paysages locaux, elle a choisi la linogravure comme technique de base pour retrouver dans le traitement un rendu « fait main ».

 

ATELIER LINOGRAVURE :

Mylène animera un Atelier de Linogravure dans le gîte Repérage à Saint-Offenge le 26 Mars.

Si tu étais …

Un objet design ?

Ma théière Eva Solo, Méga pratique, belle et de qualité.

Un meuble ?

Le canapé Ploum des frères Bouroullec pour le côté convivial et confortable. J’aime autant accueillir mes amis, ma famille mais aussi rester affalée devant une série tout un week-end. Pourquoi celui là plutôt qu’un autre ? Car le confort passe avant tout et lorsqu’on s’assoit dedans on ne peut plus en sortir.

Une couleur?

2 ! Le vert et l’indigo. Le vert qui éveille nos sens quand le printemps reprend ses droits dans nos paysages ! L’indigo car je jouais cette couleur lors d’un spectacle en maternelle sur le thème de l’arc en ciel… et en plus il me va bien au teint 😉

Une matière ?

Le bois qui est vivant, précieux et évolue avec le temps ou la laine de mouton qui, valorisée, montre beaucoup de belles caractéristiques.

Un vice ?

La gourmandiiiiise impulsive (ce n’est pas un secret).

Une peinture ?

Hum difficile soit la piscine de David hockney, soit Rue de Paris sous la pluie de Gustave Caillebote …Mais c’est étrange à travers ses oeuvres on ressent une grande solitude.

Un mot pour finir ?

Créativité.

X